BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944
Bienvenue sur ce forum

Welcome on this forum

Willkommen in diesem Forum

Benvenuti in questo forum
BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944

Occupation libération Patrimoine militaire fortifié Archéologie urbaine Images d'hier et d'aujourd'hui Témoignages


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944 » BORDEAUX, BASE MILITAIRE STRATEGIQUE » réservoirs à carburant - Citadelle de Bourg

réservoirs à carburant - Citadelle de Bourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

abigbagofpoo


Staff
Staff
...



Dernière édition par abigbagofpoo le Sam 21 Juin 2014 - 21:35, édité 2 fois


_________________
Merci de votre attention. Vous pouvez reprendre une activité normale

abigbagofpoo


Staff
Staff
...



Dernière édition par abigbagofpoo le Sam 21 Juin 2014 - 21:34, édité 2 fois


_________________
Merci de votre attention. Vous pouvez reprendre une activité normale

abigbagofpoo


Staff
Staff
...



Dernière édition par abigbagofpoo le Sam 21 Juin 2014 - 21:34, édité 1 fois


_________________
Merci de votre attention. Vous pouvez reprendre une activité normale

Erwan


Admin
Admin
LE CHATEAU DE BOURG en GIRONDE
"LA CITADELLE" >>>> extrait du tome 5 de "bordeaux 1940-44"


Il existe dans le Blayais plusieurs sites de stockage de carburant ; parmi ceux-ci le site de Bourg est de loin le plus important. Les allemands souhaitent soustraire aux bombardements les ressources du bec d'Ambès en les disséminant dans la région.
En 1938, la société immobilière de Bourg (SIBourg), alors propriétaire du site, aménage deux cuves en béton armé sous le château dans les anciennes carrières de pierre pour stocker du carburant. En 1940, l'idée est reprise par les allemands qui construisent cinq cuves supplémentaires à 12 mètres sous terre. 14000 mètres cube de mazout peuvent être abrités des bombardements. Le plus grand réservoir atteint 76 mètres de long pour 7 mètres de large et 9 mètres de profondeur moyenne.

En 1944, les installations sont vidées et dynamitées.

Sites de stockage : Bacalan Brandenburg avec ponton (CRE puis SEA)
Bassens : Huilcombus et Asbestos (23 réservoirs)
Le Verdon : Cuves en construction

Ci dessous : la garnison allemande du Chateau de Bourg en charge des réservoirs (Coll perso)


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre     
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum