BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944
Bienvenue sur ce forum

Welcome on this forum

Willkommen in diesem Forum

Benvenuti in questo forum
BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944

Occupation libération Patrimoine militaire fortifié Archéologie urbaine Images d'hier et d'aujourd'hui Témoignages


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944 » BORDEAUX, VIOLENCES DE GUERRE » OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942

OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Ven 23 Mar 2012 - 9:59

Erwan


Admin
Admin

Bordeaux 1942: Churchill devant le nombre grandissant de navires allemands <<forceurs de blocus>> qui utilisent le port de Bordeaux, donne l'ordre à Lord Louis Mountbatten, alors chef des opérations interarmes d'intervenir. Pas question de bombarder le port, trop de vie humaines sont en jeu. Une opération commando va être montée baptisée "Frankton". Mission impossible!

A la fin de la campagne de France et la signature de l'Armistice du 22 juin 1940, tous les ports français de Dunkerque à Bayonne sont occupés par l'Allemagne. Le port de Bordeaux et son avant-port de Bassens, protégés par l'estuaire de la Gironde, bien équipé et bien relié par voie ferrée et routière à l'Allemagne, va rapidement être un des éléments essentiels du trafic maritime de l'occupant dans l'approvisionnement des matières premières sratégiques pour son effort de guerre, en particulier des minerais et du caoutchouc en provenance d'Extrême-Orient. Quelques chiffres: au cours de l'année 1941, 25 000 tonnes de latex de Malaisie y sont déchargées qui s'ajoutent à d'importante quantité d'étain et de tungstène.

Ces transports maritimes sont assurés par des bâtiments spécialement équipés offensivement et défensivement pour forcer le blocus allié, souvent au prix de lourdes pertes malgré les escortes de la Kriegsmarine. Cependant, entre juin 1941 et avril 1942... douze navires s'amarreront aux quais de Bordeaux. L'avant-port de Bassens, débarquant 45 300 tonnes de marchandises industrielles; en retour, ces bâtiments transporteraient des armes à destination du Japon!

En 1942, Sir Winston Churchill, premier ministre de la Grande-Bretagne sur avis du ministre de la Guerre Economique, Lord Selborne, s'inquiétant de l'importance et de l'accroissement de ce trafic, demande d'intervenir sur ces installations portuaires. Le problème soulevé a déjà fait l'objet d'études d'Etat-Major... quatre options restent retenues: 1) bombardement du port de Bordeaux par la Royal Air Force, 2) renforcement des patrouilles de sous-marins sur zone, 3) largage et mouillage de mines à l'embouchure de la Gironde, 4) attaque directe des navires ennemis par action de commandos.

L'idée du bombardement massif du port est abandonnée en raison du risque de pertes civiles considérables dans une zone de forte concentration urbaine. Dans l'immédiat, on se bornera à poursuivre le minage de l'embouchure de la Gironde et d'accroître l'envoi des sous-marins de la Navy en patrouille dans le Golfe de Gascogne, tout en maintenant la possibilité de l'opération de sabotage des navires à quai dont la faisabilité est confiée au "Combined Operations Headquaters" (C.O.H.Q.), dont Lord Louis Mountbatten vient d'être nommé commandant en chef par Winston Churchill.

Dans son impulsion, le C.O.H.Q. devient un important centre de recherches et de planification soumettant à l'Etat-Major Britannique des projets sortant souvent de la stratégie militaire classique. C'est ainsi que Lord Mountbatten propose au premier ministre le plan d'une mission spéciale de commando, l'attaque des navires à quai et à l'ancre dans le port girondin. Ce sera l'opération "Frankton".

Le lieutenant-colonel <<Blondie>> Hasler en reçoit le commandement (dont il est aussi le co-concepteur avec Mountbatten) et le programme pour le mois de novembre 1942. Six kayaks de mer spécialement conçus, chacun piloté par deux hommes volontaires choisis dans une unité spécialement constituée au sein des "Royal Marines" et entraînée à l'attaque d'objectifs situés dans les ports ennemis. Sous les ordres du lieutenant-colonel Hasler, ils seront transportés non loin de l'embouchure de la Gironde par un sous-marin qui les mettra à l'eau. Ils remonteront le fleuve en se cachant le jour et poseront des mines sur les navires qu'ils trouveront, puis l'action terminée, abandonneront leurs canots et essaieront de rejoindre la Résistance française en Charente (aux environs de Ruffec). Ces six kayaks ont tous un nom:

Catfish, major Hasler, marine Sparks;
Crayfish, caporal A.S. Laver, marine W.N. Mills;
Conger, caporal Sheard, marine Moffat;
Cuttlefish, lieutenant Mackinnon, marine Conway;
Coalfish, sergent Wallace, marine Ewart;
Cachalot, marine Fisher, marine Ellery.

Claude Le Barillier
Vice-président national,
Président UNC Gironde
LVC n° 1740 - 12.2008

Fin de la première partie. A suivre


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre     
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

2 Re: OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Dim 13 Mai 2012 - 10:45

Eric L


Bonjour,

J'étais présent,enfin arrivé à la bourre,la cerémonie s'était achevée, lors de l'inauguration du monument au Verdon :













3 Re: OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Mar 22 Mai 2012 - 14:06

Invité


Invité

Un ouvrage paru récemment en anglais* soutiendrait la thèse qu'une "guéguerre" entre services de renseignement britanniques serait à l'origine de l'échec de l'Opération Frankton. Je n'ai pas lu ce livre et au vu de ce que l'on sait déjà de cette opération et des conditions "physiques" dans lesquelles elle s'est déroulée, je trouve a priori cette thèse assez discutable, et peut-être motivée par un désir de "faire le buzz", mais voici en tout cas la présentation en anglais du bouquin :

SOE was born from Churchill's vision to set 'Europe ablaze'. However, Tom Keene's book reveals for the first time how close it came to never existing at all. Many saw SOE as a threat to the existence of MI5 and other intelligence agencies, and some in the armed forces refused to work with the new agency, fearing its broad remit and lack of experienced operatives. SOE, in turn, became ever more secretive, hiding details of their operations from anyone outside the agency. This backstabbing climate of rivalry, confusion and secrecy, not only nearly destroyed SOE, but also had tragic repercussions for the daring Commandos who took part in the legendary 'Cockleshell Raid'. Cloak of Enemies exposes the secret war within Whitehall and its far-reaching consequences.

*Cloak of Enemies: Churchill's SOE, Enemies at Home and the Cockleshell Heroes, de Tom Keene, chez The History Press Ltd.

Quelqu'un en saurait-il plus sur l'auteur ou ce titre ?

HH

4 Re: OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Mar 22 Mai 2012 - 15:16

Erwan


Admin
Admin
Une chose est certaine.... c'est que les archives allemandes sont particulièrement et étrangement bien renseignées sur le sujet !! Chaque petit détail de l'opération ,depuis la période d'entrainement des commandos jusqu'à la réalisation de l'opération etaient bien connue ! affraid


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre     
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

5 Re: OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Lun 19 Nov 2012 - 17:29

Erwan


Admin
Admin
EXPOSITION A VOIR EN ANGLETERRE !!

>> BIENTOT UN REPORTAGE COMPLET PAR NOTRE ENVOYE SPECIAL !!!



>> http://www.stockport.gov.uk/services/leisureculture/visitstockport/museumsandgalleries/stockportstory/exhibitionsgallery/



'The Cockleshell Heroes' Exhibition




  • Council Services

    • Leisure & Culture

      • Visit Stockport

        • Museums and Galleries

          • Stockport Story Museum


            • 'The Cockleshell Heroes' Exhibition
            </LI>
          </LI>
        </LI>
      </LI>
    </LI>





9 NOVEMBER 2012 - 10 NOVEMBER 2013



Cockle Canoe Mark 2, exhibit in The Cockleshell Heroes Exhibition
Discover the story of Operation Frankton in our new exhibition


The exhibition tells the story of Operation Frankton and how John Conway, a local Stockport man, took part in a top secret mission in France in WWII. 10 men set out in cockle canoes to destroy as many enemy ships as possible in the harbour of Bordeaux, only 2 men survived.

These brave and courageous men became known as “The Cockleshell Heroes”.

The exhibition aims to show others now and in future generations what can be achieved by ordinary people thrust into extraordinary circumstances.

Background to Exhibition


Putting together this exhibition has involved many people coming together to share their knowledge, memories and to loan valuable exhibits.

Special thanks go to:


  • The family and friends of James Conway;
  • Members of the Royal Marines Association for inspiring the exhibition;
  • Quentin Rees, author and historian;
  • The Royal Marines Museum, The Combined Military Services Museum and The RAF Museum;
  • Students from Stockport College studying Art and Design who have worked on an interactive map showing the route the canoes took up the River Gironde, France.

A plaque in memory of James Conway, for what he did, the selflessness which he showed, and for the bravery which shone through, has been erected as part of the exhibition.

Free admission.
For more information call 0161 218 1460.

Stockport Story Museums opening hours


Tuesday - Saturday: 10am - 5pm
Sunday: 11am - 5pm
Monday: Closed


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre     
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

6 Re: OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Lun 26 Nov 2012 - 21:47

Erwan


Admin
Admin
Bonjour;
Deux photos réalisées cet après midi par notre envoyé spécial ... ! Very Happy




_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre     
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

7 Re: OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Dim 2 Déc 2012 - 14:02

Eric L


Bonjour,

Merci à l'envoyé.

8 Re: OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Lun 3 Déc 2012 - 18:46

Invité


Invité
Si j'ai bien compris James Conway était originaire de Stockport. C'est une ville proche de Manchester si je ne m'abuse?

9 Re: OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Lun 3 Déc 2012 - 19:09

Erwan


Admin
Admin
Vendredi 7 décembre 2012 Cérémonie Opération Frankton

- 9 heures 40 à Blanquefort Rassemblement sur le parking du château Magnol
(en face de l’ancienne usine Ford)
- 14 heures à Bordeaux Esplanade Frankton stèle située sur les quais devant l’entrée du Hangar 14 (entre le cours de la Martinique et le cours du Médoc). Parking sur les quais, pour les Anciens Combattants et les Porte-Drapeaux, entre le skateboard et le marché


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre     
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

10 Re: OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Jeu 6 Juin 2013 - 6:15

Erwan


Admin
Admin
vendredi 7 juin 2013 à 22h 45 sur RMC DECOUVERTE l 'opération FRANKTON à voir ou à revoir !!


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre     
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

11 Re: OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Jeu 6 Juin 2013 - 12:02

Eric L


Merci pour l'info cheers

C'est ballot je ne suis pas couvert par la TNT HD No

12 Re: OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Sam 8 Juin 2013 - 12:06

Erwan


Admin
Admin
C'est ballot effectivement ... C'était assez bien fichu et agréable à regarder !!
Un bon résumé de l'opération avec qq erreurs historiquescomme le siège de la Gestapo aux allées de Tourny ou encore les photos des navires coulés par le bombardement de Décembre 1940 que l'on fait passer pour ceux de Frankton mais sinon très bien fait !!
Bravo !! Very Happy


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre     
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

13 Re: OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Dim 13 Oct 2013 - 8:17

Erwan


Admin
Admin
Un itinéraire de randonnée à découvrir ici 

>>  http://club-cyclo-gemozac.fr/wp-content/uploads/Comptes-rendus/Estuaire2012.pdf


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre     
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

14 Re: OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Dim 13 Oct 2013 - 9:37

Eric L


Bonne idée de balade , tien à la page 11 on parle du commandant Paduch Wink

15 Re: OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Dim 13 Oct 2013 - 10:52

Erwan


Admin
Admin
C'est comme ça que j'y suis arrivé ... Very Happy 
Du coup j'en fais profiter ...

Bon WE cher camarade !


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre     
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

16 Re: OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Dim 13 Oct 2013 - 11:53

Eric L


Merci , bon week-end Wink

17 Re: OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Sam 30 Nov 2013 - 21:20

Erwan


Admin
Admin
Un reportage de cet évènement est le bienvenu !! Merci à vous !Very Happy 


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre     
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

18 Re: OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Mer 11 Déc 2013 - 21:48

bonzillou


mince vu trop tard

19 Re: OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Jeu 12 Déc 2013 - 17:42

Erwan


Admin
Admin
A quoi ça sert que Ducros il se décarcasse !? Laughing


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre     
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

20 Re: OPERATION FRANKTON >> DECEMBRE 1942 le Jeu 12 Déc 2013 - 18:03

Invité


Invité
http://www.sudouest.fr/2013/12/07/operation-frankton-71-ans-apres-1251746-3212.php

[Opération Frankton, 71 ans après[/size]
La cérémonie commémorative s’est tenue hier.[/size]


La présidente d’honneur de Frankton Souvenir Jeanne Baudray, le porte-drapeau Michel Douyères et le major Ragot. (Photo L. L.)[/size]





Il y a 71 ans, dans la soirée du 7 décembre 1942 le sous-marin britannique HNS TUNA larguait six kayaks au large de Montalivet. Une des embarcations se déchirait dès la mise à l’eau. Les cinq autres canots avec une dizaine d’hommes devaient attaquer des navires allemands basés dans le port de Bordeaux. Ces petites embarcations discrètes ne devaient circuler que la nuit. Leur but : placer des mines sur la ligne de flottaison.

La médaille de la Ville
Les explosions ont retenti à partir du 12 décembre, faisant de gros dégâts. Cette opération est considérée comme un succès mais des dix hommes qui ont fait parti de cette expédition plus connue sous le nom de « coque de noix », seuls le major HG « Blondie » Haster et le caporal William Sparks ont survécu. Deux marins sont morts noyés, six sont capturés puis fusillés. La ville de Vendays-Montalivet a inauguré un monument dédié à cette opération le 22 juin 2013, dressé face à l’océan.
Vendredi 6 décembre, la présidente d’honneur de l’association Frankton Jeanne Baudray, le président Éric Poineau, la municipalité, l’Entente des anciens combattants et une population venue nombreuse commémoraient l’opération Frankton. Le major Ragot orchestrait avec brio la cérémonie. Après le dépôt des différentes gerbes, Monique Babin (de Château Bertrand, près de Cognac) se voyait remettre la médaille de la Ville pour son travail de traductrice entre l’Angleterre et la France. « Nous ne sommes pas ici pour nous faire plaisir, mais en mémoire de ceux qui ont participé à l’opération. Je leur dédie cette médaille », a t-elle déclaré.
Lyne Llobell

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum