BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944
Bienvenue sur ce forum

Welcome on this forum

Willkommen in diesem Forum

Benvenuti in questo forum
BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944

Occupation libération Patrimoine militaire fortifié Archéologie urbaine Images d'hier et d'aujourd'hui Témoignages


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944 » L'AQUITAINE » Les PYRENEES ATLANTIQUES (BASSES PYRENEES) » Liste des attentas perpétrés au 15 Juin 1944

Liste des attentas perpétrés au 15 Juin 1944

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Eric L

avatar
Le chef du groupement de gendarmerie d'Oloron dresse une liste des attentas , sabotages perpétrés dans le département des Pyrénées Atlantiques et communes limitrophes.










Sources :CG64 , Archives municipales de Bayonne, Préfectures des Pyrénées Atlantiques.

Erwan

avatar
Admin
Admin
Tous ces attentats donnent soif !! 1230 litres de vin rouge et une barrique tout de même !!
ça a pas mal bougé dans le secteur au lendemain du débarquement en Normandie !!
>> voir à toutes fins utiles le tome 14 de "Bordeaux 40-44 " intitulé "le débarquement qui n'a pas eu lieu " >> passionnant ! Very Happy


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre     
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

Eric L

avatar
Et oui le vin rend euphorique au feu , les poilus en savaient quelque choses...
Il y avait beaucoup de maquis dans le coin dont le célèbre maquis des guérilléros Espagnols il fallait les nourrir.
En ce qui concerne les attaques de gendarmes en patrouille , ils étaient généralement de "mèche" avec les maquisards car souvent résistants eux même.

Je me suis rendu sur le site de la mine de Baburet à Ferrières dans le 65 , c'est à coté de chez moi (message 149 du 9 juin 1944) mais malheureusement il ne reste plus rien sur place à part les restes des fours et quelques bouts de murs.Donc pas de trace de l'attaque.

Eric L

avatar
A propos de l'action du maquis sur la mine de Baburet :

En représailles le 15 juin, une colonne allemande engagée depuis la veille contre le maquis local envahie la commune d'Arthez d'Asson , petit village voisin de Ferrières , paniquant la population .
Le boucher , monsieur Maisongrosse âgé de 20 ans est abattu alors qu'il tentait de fuir.
Action menée par une unité SS basée à Pau .

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum