BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944
Bienvenue sur ce forum

Welcome on this forum

Willkommen in diesem Forum

Benvenuti in questo forum
BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944

Occupation libération Patrimoine militaire fortifié Archéologie urbaine Images d'hier et d'aujourd'hui Témoignages


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944 » BORDEAUX, LA VIE QUOTIDIENNE EN TEMPS DE GUERRE » LIVRET 10/11 : EPHEMERIDES DE QUATRE ANNEES DE GUERRE » Les évènements de 1944 » Lundi 27 Mars 1944 bombardement de l'aeroport de Pau Uzein

Lundi 27 Mars 1944 bombardement de l'aeroport de Pau Uzein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Eric L


Le 27 mars 1944 vers 15 heures le terrain d’aviation a été pris pour cible par l’aviation alliée, en fait par l'escadrille qui vient de bombarder Biarritz : les avions ont opéré en deux vagues avec un total d’environ 73 appareils (Bombardiers «Consolidatet B24Liberator»).
Bien que la précision du bombardement ait été bonne quelques projectiles sont tombés à l’extérieur de l’objectif à Serres Castet une grange fut incendiée et
à Sauvagnon la ferme Lafitte fut détruite ; une dizaine de bombes non explosées furent retrouvées à Lescar,Poey de Lescar et Artiguelouve.





Les dégâts :


Vue de l'ensemble de la cible , début années 50 , on peut encore voir les cratères d'impacts ainsi que certains réseaux de tranchées et dispositif de protection de l'aéroport.


Le même endroit aujourd'hui :


Sources : Cahiers pédagogiques du CG64 , Archives municipales de Bayonne, Préfectures des Pyrénées Atlantiques, Mairie de Uzein.

Car6Bison


Bonjour Éric, ton post est très intéressant, et assez complet.
Mais toutefois, une erreur s'est glissé dans la dernière information concernant le lieux actuel:

l'endroit que tu montre n'est pas le terrain d'aviation bombardé en 1944 car c'est le quartier de rose construit dans les année 70 (actuel 5°RHC) à l’exception des 2x2 Hangar américains (actuel 4°RHFS) déjà présent en 45.
Le terrain bombardé n'est aujourd'hui plus qu'un terrain vague où ressorte les dalle en beton de l'ancienne piste et certaine fondations (2 bâtiments subsistes) . La base de pont long était d’ailleurs devenue une base ALAT avant que la base ALAT déménage à l'endroit de votre cliché (5°RHC en face de l'aéroport actuel) La route qui mène au 5°RHC passe sur l'ancien taxiway et les piste en herbe sont l'actuelle zone de saut Wright ( et des champs de maïs ) On trouve des restes de piste PSP dans le champs et des morceaux de ferrailles diverses lors des labours.
3 guerites sont dans un bois en face de la ferme appelée actuellement "l'infirmerie" qui n'est ni plus ni moins l'ancienne infirmerie de cette époque révolue. je recherche des clichés d'époque de ces lieux par curiosités, surtout pour comprendre le role de ces guerites étrangement orienté ( Dépôt de munition, entrée de la zone à l'époque allemande, armurerie ?)




Merci à toi pour tes archives et ton intérêt pour ce lieu.

Eric L


Bonsoir Mathieu,

Merci pour cette correction.
Le tracé des routes correspond plus aux lieux .
Je l'avais situé ici car j'ai lu que la base de l'ALAT était située à l'endroit même du bombardement , je ne savais pas qu'elle avait été déménagée...
Concernant les trois guérites je n'ai pas d'infos je ne connais pas bien cet endroit .
Elles sont dans ce coin ci dessous ?


Les deux structures à droite du réseaux de tranchés existes toujours.

As tu une idée de ce que peut être ceci en bout de piste ?
Position flak ?


Idem de l'autre coté :

Car6Bison


Bonjour Eric, effectivement les guérites sont sur ton premier cliché, à l'ouest de la route. 2 sont visibles de la route, une est un peu plus dans le bois avec un puits (ou une entrée d’installation souterraine, en occurrence c'est inondé).
Pour le 2° clichés et 3°, ils datent de 48 non ? peut être des installations plus récentes, actuellement,au 5°RHC, nous avons quelque chose de similaire en bout de piste où il y a le berceau de crash, la manche à air et du matériel radio.
Mais à l'endroit même du cliché il me semble que c'est un champ cultivé actuellement.
C'est un peu rappé pour trouvé des indices sur le terrain j'ai l'impression. Je ne comprend pas le manque d'archives sur cette époque du camp guynemer, après les années passe et tout n'est pas sur internet.
Adishatz

Car6Bison


Je viens de retrouver quelque chose d'interessant que j'avais vu par le passé:
sur ce site : http://albindenis.free.fr/Site_escadrille/Ecoles_Pau.htm
On trouve:


Terrain "Wright" de l'école militaire d'aviation de
Pau en 1918. Les hangars au premier plan sont situés à l'emplacement du
terrain de l'école Wright de 1908 et on aperçoit au fond le centre
militaire, futur camp Guynemer. History of the American
Expeditionary Forces Air Services 1917-1919 conservé aux National
Archives de Washington.




Je ne suis pas sur de l'orientation de la prise de vu, mais je crois que l'ecole de wright est situé au carré clair et brousaille de ton 2° cliché. A confirmer.

Très beau site que je recommande au passage, il est ultra complet mais malheuresement ne concerne que la grande guerre...
Salutations

Eric L


Bonsoir,
Ce sont des photos prises en 1948.
Possible que ce soit les restes de fondations des hangar de l'école Wrigth.

Que penses tu de ceci :


On y voit ce qui pourrai être le socle d'une antenne et son système de haubanage au sol répartie à 120° autour.
Un fossé anti-chars et les restes de constructions ou au moins leurs fondations.

On peut situer ça en gros ici :


Un gros plan vers l'endroit supposé de l'antenne :


Étonnant cette "structure" ronde...

Car6Bison


Je connais ces endroits un peu: les batiments avec les "??" sont à l'abandon avec des véhicules devant, mais on dirai que c'est plus récent que les batiments presents en 48, genre élevage de poulets, après peut être que je me trompe. pour ceux qui est de la zone des éventuels fossés anti-char, jamais regardé de plus près, je passe souvent sur le chemin mais il n'y a que des champs de visible, j'ai trouvé des reste de bloc de beton dans la petite forêt isolé au nord est de ce champ. mais sans certitude de l'époque (peut être juste des gravats jetés récemment...).
Ce qui est sympa, c'est la ferme un peu plus à l'est de l'ancienne "antenne" qui arbore une entrée idem à celle de la base école de l'époque, ecriture en fer forgé formant une arche sur les 2 pilones de l'entré. avec "ferme du pont long" ou quelque chose comme ça. J'ai pas trop de temps pour trouver des information auprès des fermiers du coin mais ce serai peut être la meilleure solution en réfléchissant.

Salutations Eric !

Eric L


Bonjour,

Oui, les bâtiments dont tu parles (élevage de poulets) sont "récents" mais je pense qu'ils sont implantés sur les restes d'installations allemandes.
Beaucoup d'installations de l'occupant ont été réutilisées comme le camping de Moliets et Maa , le camping de Dorrondéguy , le centre équestre de Ondres etc.
Tu la situe où exactement la ferme dont tu parles avec le portail ouvragé ?

Frédo 64


bonsoir,
les bombardements de Biarritz et de Pau entrent dans le cadre d'une vaste opération qui cible aussi Mont-de-Marsan, Cazaux et Bordeaux (pour ne parler que de l'Aquitaine). elle mobilise au total quelque chose comme 700 bombardiers et 960 chasseurs d'escorte.
chaque base est attaquée par une formation différente, composée de Bomb Groups (BG):
- Pau-Pont-Long: 389th, 445th et 453rd BG, soit 72 B-24 (19+24+19),
- Biarritz-Parme: 458th et 466th BG, soit 46 B-24 (22+24).
si les bombardements n'avaient pas la précision chirurgicale des opérations contemporaines, ils étaient tout de même relativement précis. aussi, s'il est normal de trouver des bombes sur Lescar ou Poey (puisque l'emprise territoriale de la base empiétait sur ou voisinait ces communes), il est fort surprenant d'en découvrir à Artiguelouve, distante de 4 à 5 km à vol d'oiseau. de plus, les rapports d'opération américains ne mentionnent pas d'incident ou d'accrochage aérien qui auraient pu pousser un CdB à délester son appareil ailleurs que sur son objectif.

à cette époque, et cela est confirmé par les images de films d'actualité tournés en 1948, la piste de la base n'était pas bétonnée. je crois même pouvoir avancer sans prendre de risque qu'elle ne l'a jamais été. en fait, la portion goudronnée courant devant les hangars servait de parking; elle est un des rares vestiges encore visible depuis la route conduisant au camp ALAT.

pour en finir, les derniers bâtiments d'époque ont été rasés: les fonds nécessaires à leur sauvegarde (démontage et déplacement) n'ayant pu être rassemblés, l'Armée a ordonné leur destruction. de fait, il ne reste que les ruines de l'infirmerie, situées en dehors du périmètre de la base, sur l'actuelle route menant vers l'ETAP, et quelques traces des ouvrages de défense allemands.
je ne sais pas si on peut y englober le fronton, ne connaissant pas sa date de construction.

je vais essayer de vous passer mes photos de la base avant et après guerre, ainsi que les différents clichés montrant les différentes phases du bombardement.

cdlt,
Frédo.

Frédo 64


j'espère que ça va marcher:
1re photo: localisation des installation à la fin de la 1re guerre.
à droite, le Centre d'aviation militaire de Pau-Pont-Long, qui deviendra base aérienne dès 1932. le terrain est délimité par des routes qui forment le losange que l'on devine.
à la pointe inférieure, l'annexe Wright. cela m'amène à une remarque: il ne peut pas y avoir de traces de ces bâtiments, puisque ceux d'origine furent bâtis en bois et que les militaires n'ont jamais construit en dur à cette époque.
à la pointe supérieure, l'annexe Balsan, du nom de l'ancien détenteur qui céda ce terrain à l'Armée en 1914 ou 1915. c'est à cet endroit que se trouvent les ruines de l'ancienne infirmerie de la base. la route qui court vers le haut de la photo mène à ce qui est aujourd'hui l'ETAP et qui à l'époque était l'annexe Astra.
à gauche de la photo, bien alignés, les hangars de l'annexe Nieuport, sur le terrain qui sert aujourd'hui pour  partie de piste à l'aéroport Pau-Pyrénées, pour l'autre de camp à l'ALAT.


cdlt,
frédo

Eric L


Bonjour Frédo et bienvenue sur le forum,

Merci pour ta participation à ce fil:cheers:

As tu les références de ce films d'actualité tournés en 1948, fait des recherches mais je n'ai rien trouvé ...

Eric

Frédo 64


bonjour Eric,

mieux! je l'ai sur CD. mais c'est un format particulier que je ne sais pas gérer.
l'original est normalement visible en ligne sur le site du Service des Archives Communautaires de Pau; les films sont conservés au sein du fonds Perrony.
je ne suis pas à la maison pour le moment pour t'orienter davantage; si tu ne trouves pas, je te ferai une copie du CD.

cdlt,
Frédo

Eric L


Merci pour ta proposition mais je pense avoir trouvé !

Sur "patrimoine.pireneas " Trois films de René Perony on y voit la piste qui effectivement n'est pas goudronnée et certains hangars.


http://patrimoine.pireneas.fr/films/film-de-rene-perony/794-pau-essai-douverture-dune-ligne-aerienne-klm-pau-amsterdam

http://patrimoine.pireneas.fr/films/film-de-rene-perony/802-renaissance-de-la-base-aerienne-au-pont-long

Au tout début du film suivant le bâtiment à gauche n'a pas de toiture ce sont les seuls vestiges du bombardement de mars 1944.

http://patrimoine.pireneas.fr/films/film-de-rene-perony/803-aviation-a-lescar-et-pau-demonstration-revue-baptemes-de-lair


Eric

Frédo 64


re-
peux-tu me dire d'où te viennent les photos aériennes datant des années 50 que tu exposes plus haut, stp? on dirait des captures d'écran, mais je n'arrive pas à en identifier la source.

merci d'avance,
cdlt,
Frédo

Erwan


Admin
Admin
Pourquoi des avions hollandais (KLM) ??Very Happy



Dernière édition par Erwann le Jeu 20 Juin 2013 - 7:51, édité 1 fois


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre     
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

Eric L


Je pense que le film est récent.

Frédo 64


bonjour,
Erwann:
à l'époque, divers projets d'ouverture de ligne ont été étudiés, dont une en direction d'Amsterdam. mais je ne sais pas combien de temps cette liaison assurée par KLM est restée en activité.

cdlt,
Frédo.

Frédo 64


bonjour à tous,

 Car6Bisonl'endroit que tu montre n'est pas le terrain d'aviation bombardé en 1944 car c'est le quartier de rose construit dans les année 70 (actuel 5°RHC) à l’exception des 2x2 Hangar américains (actuel 4°RHFS) déjà présent en 45.

ces hangars sont des "demi-tonneaux" bien franchouillards construits avant-guerre. il ne faut pas oublier qu'avant septembre 39 la base accueille pas mal de monde, et qu'il faut bien loger tous les appareils:
- une Escadre,
- une Section d'Entraînement,
- un GAO, 
- un GMIT,
- un CIB,
- une SAP (puis une EEP?),
- une annexe de l'EAA.

après les accords d'armistice, la base devient entrepôt. et lorsque les allemands arrivent sur place fin 1942, toutes les installations sont déjà présentes et en état de servir.

cdlt,
Fred

Car6Bison


fredo64 a écrit:ces hangars sont des "demi-tonneaux" bien franchouillards construits avant-guerre. il ne faut pas oublier qu'avant septembre 39 la base accueille pas mal de monde, et qu'il faut bien loger tous les appareils:
- une Escadre,
[...]

Bonjour à tous ! bien vu pour ces hangars, j'avais toujours cru que ce type de hangars bien typique était d'origine US, j'avais vu les même à Châteauroux (ancienne base US) et Avord (ancienne base US aussi je crois...) mais c'est bien du français en effet...

Je rejoint l'avis sur les construction en bois de l'époque, je n'y avais pas pensé. Smile

Merci pour la contribution !

Frédo 64


bonsoir,
pour l'origine des hangars, je fais le malin, mais ... je viens de l'apprendre Smile

pendant les vacances, je dois rencontrer quelques (très) anciens de Pau, dont un a commencé sa formation de pilote en 1936 et un autre incorpora la toute première promotion de radio-nav en 1945.
j'espère bien obtenir quelques renseignements sur l'attribution des différents hangars. je vous tiendrai au courant (pas avant la mi-août).

cdlt,
fred

Eric L


Quelques photos de ce qui était l'infirmerie ou des casernements et des guérites situes en face de ces casernement :

Vue aérienne du site , les fortifications sont dans le bois en face du casernement .
Le bassin visible en bas de l'image est récent et sert a l'irrigation des cultures


Le site au début des années 50, les deux murs de protection visibles à l'Est du fossé antichar on été démolis récemment.


Une vue aérienne où l'on voit les deux murs de protection :






A l'extrème gauche de la photo ci-dessous se trouve un réservoir cloturé et en partie dissimulé par la végétation.
A droite se trouve un muret de protection pour une arme légère ou un projecteur , masqué lui aussi par la végétation :
 

Le bâtiment ci-dessous est parallèle à la route , on aperçoit vers le fond un château d'eau:



Les guérites :





Celle-ci se trouve au bord de la route et est en partie enterrée:


Les guérites sont espacées de mois de  100 m:




On trouve aussi au bord de la route un réservoir :


Il y a un encavement sommaire réalisé en terre avec au centre ce qui pourrait être un support bétoné pour une arme automatique ou un projecteur :


je n'ai pas exploré le site de façon approfondie mais j'ai pu y voir des fossés et des levées de terre.

Vue la puissance de feu concentrée à l'entré du site je suppose qu'il devait y être stocké du matériel sensible ou des munitions .


Quelques vue Street view avec un couvert végétal moins dense laissant apparaitre plus de détails :

Le réservoir :

Le petit muret de protection:


D'autres bâtisses d'époque :

Erwan


Admin
Admin
Superbe !! 

Je suis vivement interessé par un métrage précis des guérites !
Un grand merci par avance !

Assemblé ou coulé sur place ?


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre     
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

Frédo 64


bonjour à tous,

Eric, merci pour tes photos. tout gosse, je jouais dans ces bois. que de souvenirs!!
hélas, lorsque je rentre à Pau, je n'ai que très peu de temps à consacrer à ce genre d'opération. du coup, le temps passe, ... les témoins disparaissent et les lieux sont "réhabilités".

j'avais pris contact avec le propriétaire des lieux afin de voir s'il disposait d'infos ou de documents. apparemment rien, hélas!
il y a quelques années, il a déposé un dossier dans le but de transformer l'ancienne infirmerie en habitations. le projet a été retoqué sous prétexte de la proximité de l'aéroport. et, du coup, l'ensemble semble condamné à devoir tomber en ruines.

cdlt,
Fred

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum