BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944
Bienvenue sur ce forum

Welcome on this forum

Willkommen in diesem Forum

Benvenuti in questo forum
BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944

Occupation libération Patrimoine militaire fortifié Archéologie urbaine Images d'hier et d'aujourd'hui Témoignages


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944 » LA BOITE A OUTILS DU FORUM » IDENTIFICATIONS DES DOCUMENTS ET OBJETS » Un ou deux sous marin français à Bordeaux en janvier 1944 !

Un ou deux sous marin français à Bordeaux en janvier 1944 !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Erwan


Admin
Admin
C'est pas une blague ! Quelqu'un peut il apporter des précisions sur ce ou ces sous marin(s) qui a (ont) été rapatrié(s) de Brest jusqu'à Bordeaux ?
A priori, il s'agit uniquement de la coque qui devait peut-être être démantelée à Bordeaux aux chantiers navals ??
Je ne pense pas qu'ils comptaient le terminer ??!!

Toujours est il que l'on retrouve sa trace le 25 mai 1944 au poste 9 des bassins pour le remettre à flot car coulé à cet endroit !
La coque de sous marin est amarrée au poste n°8 le 5 juin 1944

Une note du 15 mars ( espionnage envoyé à Londres) fait état de deux sous marins ex français sans kiosque en provenance de Brest qui sont parvenus entre le 3 et le 5 janvier 1944 ! Mais pas de trace du second !!

Toujours est il que l'on retrouve bien une coque de SM français dans le listing des 202 navires coulés et abandonnées par l'occupant dans la Gironde à l'été 1944 pour faire barrage ! Cette coque se retrouve du côté de Bassens ... peut être la seconde coque ??


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre     
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

Erwan


Admin
Admin
D'après les derniers rebondissements de cette histoire, il s'avererait que ces deux sous marins aient été apportés sur place en vue du renflouement d'épaves échouées dans la Garonne .... La technique consistant à faire remonter l'épave à l'aide de deux submersibles accolés de chaque côté ....

A suivre !!Very Happy


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre     
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

Erwan


Admin
Admin


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre     
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

Erwan


Admin
Admin
La réponse à la question était AGOSTA et OUESSANT

Merci à Jean Yves B qui m'a mis sur la piste !! Very Happy 


Un premier sous marin à déjà porté ce nom. Il s'agit d'un sous marin de classe Le Redoutable financé à la tranche 1930. Mis sur cale à l'Arsenal de Cherbourg le 4 janvier 1932 lancé le 30 novembre 1936 et admis au service actif le 1er janvier 1939. Après un déploiement entre les Antilles et les Açores pour une mission de surveillance, il est grande réparation à Brest quand les allemands s'emparent de la ville. Sabordé au poste 16, il est renfloué en 1941 et transferé à Bordeaux où il est récupéré par la France en 1944. Il est utilisé comme ponton de renflouement entre 1948 et 1951.

http://forummarine.forumactif.com/t4670-sous-marins-d-attaque-classe-agosta

Agosta (Q178)
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pour les articles homonymes, voir Agosta.
Ne doit pas être confondu avec Classe Agosta.
L'Agosta est un sous-marin français de la classe 1 500 tonnes. Lancé en 1934, il appartient à la série M6.

L'Agosta fait partie d'une série assez homogène de 31 sous-marins océaniques de grande patrouille, aussi dénommés 1 500 tonnes en raison de leur déplacement. Tous sont entrés en service entre 1931 (Redoutable) et 1939 (Sidi-Ferruch).
Longs de 92,30 mètres et larges de 8,10, ils ont un tirant d'eau de 4,40 mètres et peuvent plonger jusqu'à 80 mètres. Ils déplacent en surface 1 572 tonnes et en plongée 2 082 tonnes. Propulsés en surface par deux moteurs diesel d'une puissance totale de 6 000 chevaux, leur vitesse maximum est de 18,6 nœuds. En plongée, la propulsion électrique de 2 250 chevaux leur permet d'atteindre 10 nœuds. Appelés aussi « sous-marins de grandes croisières », leur rayon d'action en surface est de 10 000 milles nautiques à 10 nœuds et en plongée de 100 milles nautiques à 5 nœuds.
Mis en chantier le 2 février 1932 avec le numéro de coque Q178, l'Agosta est lancé le 30 avril 1934 et mis en service le 1er février 1937.
Seconde Guerre mondiale[ltr][modifier | modifier le code][/ltr]
Il est affecté, au début de la Seconde Guerre mondiale, à la 8e division de sous-marins, basée à Brest, qu'il forme avec le Bévéziers, l'Ouessant et le Sidi-Ferruch[1].
Dès la déclaration de guerre le 3 septembre 1939, il est envoyé pour patrouiller au large des ports de la côte nord de l'Espagne, où s'est réfugiée une partie de la flotte de commerce allemande, suspectée de servir de ravitailleurs aux U-Boote allemands[2]. Le 5 septembre, il repère le U-Boot U-47 de Günther Prien sans pouvoir l'attaquer[3]. Au début du mois d'octobre, il est envoyé avec la 8e division dans les Antilles[4]. Il patrouille notamment dans les Bouches du Serpent, entre l'île de Trinité et le Venezuela.
Le 12 janvier, il quitte avec l'Ouessant Fort-de-France pour Brest, où ils rentrent en grand carénage. C'est là qu'il est sabordé le 18 juin à 19 heures, ne pouvant appareiller devant l'avancée allemande[5].


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre     
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum