BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944
Bienvenue sur ce forum

Welcome on this forum

Willkommen in diesem Forum

Benvenuti in questo forum
BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944

Occupation libération Patrimoine militaire fortifié Archéologie urbaine Images d'hier et d'aujourd'hui Témoignages


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944 » LES LIVRES A LIRE ! et à partager ! » La Gradation Macabre / livre de Sebastien Durand

La Gradation Macabre / livre de Sebastien Durand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Erwan

avatar
Admin
Admin
Bonjour, 

Voici une petite description du livre que je lis actuellement  ...


1940 – 1944 : L’ARYANISATION DES « ENTREPRISES JUIVES » GIRONDINES

 
Dès les premières semaines de l’Occupation, le gouvernement de Vichy et les autorités allemandes promulguent tout un ensemble de lois ou ordonnances coercitives à l’encontre des personnes arbitrairement et conjointement considérées comme « juives ». En prenant comme territoire d’observations la zone occupée de la Gironde, qui abrite autour de Bordeaux la communauté juive la plus importante du Sud-Ouest aquitain, Sébastien Durand détaille le déroulement et l’ampleur des opérations d’interdiction, de spoliation et d’expropriation frappant les « entreprises juives ».
Placée au cœur des stratégies franco-allemandes, l’aryanisation économique constitue l’étape clef d’une gradation macabre débutant par la définition du statut des Juifs girondins, de leur recensement, de leur exclusion de la communauté nationale et s’achevant par leur regroupement, leur déportation et leur extermination. Grâce à des archives jusque-là pas ou peu exploitées, l’auteur enrichit son analyse de plusieurs cas particuliers, au premier rang desquels se place la tentative de dépeçage des domaines viticoles Rothschild.

1940 – 1944 : L’ARYANISATION DES « ENTREPRISES JUIVES » GIRONDINES

Dès les premières semaines de l’Occupation, le gouvernement de Vichy et les autorités allemandes, pris dans un jeu constant de convergences et de surenchères, promulguent tout un ensemble de lois ou ordonnances coercitives à l’encontre des personnes arbitrairement et conjointement considérées comme « juives ». Celles-ci voient peu à peu leurs libertés fondamentales réduites à néant. En prenant comme territoire d’observations la zone occupée de la Gironde, qui abrite autour de Bordeaux la communauté juive la plus importante du Sud-Ouest aquitain, Sébastien Durand détaille le déroulement et l’ampleur des opérations d’interdiction, de spoliation et d’expropriation frappant les « entreprises juives ». Aucun établissement, artisanal, commercial, industriel ou même agricole, ne semble pouvoir y échapper. Le transfert d’affaires dans des mains dites « aryennes » se trouve raccourci en un terme barbare, appartenant à la novlangue nazie, avant d’être adapté par Vichy : « l’aryanisation » (die Arisierung). Voilà, en un nom, l’altérité des juifs brutalement mise en avant. Placée au cœur des stratégies franco-allemandes, l’aryanisation économique mise en place aux dépens des juifs girondins constitue l’étape clef d’une gradation macabre débutant par la définition de leur statut, leur recensement, leur exclusion de la communauté nationale et s’achevant par leur regroupement, leur déportation et leur extermination. Grâce à des archives jusque-là pas ou peu exploitées, l’auteur enrichit son analyse de plusieurs cas particuliers, au premier rang desquels se place la tentative de dépeçage des domaines viticoles Rothschild.

Sommaire de l’ouvrage

Introduction
1/ Exclure : une priorité allemande, une obsession française
A/ Définir et stigmatiser, interdire et ségréguer
B/ Recenser pour spolier

2/ Administrer et contrôler les entreprises « juives » : le préfet de la Gironde, Vichy et les occupants
A/ La Kommandantur, la préfecture et les chambres de commerce dans la première aryanisation : des responsabilités évidentes, mais inégalement partagées
B/ Le SCAP et le CGQJ entrent en scène…
C/ Les entreprises « juives » girondines prises dans la « souricière » franco-allemande : l’exemple des magasins Castelle

3/ Aryaniser, liquider, convoiter : des patrons juifs impuissants ?
A/ Fermetures « volontaires », cessions de participations, changements de statuts : les patrons juifs en action
B/ L’aryanisation des banques bordelaises : des trajectoires contrastées
C/ Des entreprises juives convoitées : prédations et exactions franco-allemandes
D/ Les « dépouilles opimes de grands juifs » : pillages et occupations, séquestre et aryanisation des domaines viticoles Rothschild

4/ Bilan et appréciations de l’aryanisation des entreprises de la Gironde occupée Conclusion Archives et sources imprimées


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre
http://bordeaux3945.forumaquitaine.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum